Türkiye Cumhuriyeti

Kinşasa Büyükelçiliği

Büyükelçilik Duyurusu

Büyükelçimiz Sayın Bekir Uysal'ın 15 Temmuz Demokrasi Ve Milli Birlik Günü Vesilesiyle Ve 15 Temmuz Şehitlerimizi Anma Etkinlikleri Kapsamında Kongo Demokratik Cumhuriyeti Basınında Yer Alan Makalesi , 12.07.2017

                                                                           Kinshasa, le 12 juillet 2017

 

 Monsieur le Rédacteur en Chef,

 Je tiens à vous informer du premier anniversaire de la tentative de coup d'Etat entreprise par le groupe FETÖ le 15 juillet 2016. Il y a de cela une année exacte, les auteurs de l’acte de terreur du 15 juillet ont tiré sur leur propre peuple, poignardé leurs commandants dans le dos, bombardé le Parlement national et le Bureau de la Présidence. Dès le début, à part une petite faction armée, la grande majorité des forces armées turques se sont levées contre cette tentative. C'était seulement quelques éléments des forces aériennes, la gendarmerie et des unités blindées qui ont rejoint la conspiration violente. Les autorités avaient immédiatement pris les mesures nécessaires pour contrecarrer cet acte avec la contribution du peuple et de tous les partis politiques.

 La nation turque toute entière a combattu cette manœuvre. Elle a fait preuve d'une solidarité historique en descendant dans les rues et en restant déterminée. Avec bravoure, elle est restée devant les chars et a sauvegardé ses droits démocratiques. Face à cet événement, tous les partis politiques et les membres de la Grande Assemblée nationale turque ont fermement défendu la démocratie, les institutions et la Constitution. Une déclaration conjointe pour la défense de l’Etat de droit a été émise au cours de la réunion extraordinaire de l'Assemblée générale le 16 juillet 2016.

 L'acte perpétré par les auteurs des événements malheureux survenus le 15 juillet 2016 en Turquie était une façon de revendiquer le départ du gouvernement et du président élus. Après ce putsch manqué, les autorités, ayant annoncé l’état d’urgence conformément aux règles générales juridiques ainsi qu’aux fins des conventions internationales, ont pris toutes les dispositions adéquates afin que ce genre de bouleversement ne se répète plus. Les investigations et les procès sont en cours pour juger les responsables de ces actes ignobles qui ont coûté la vie de 250 personnes et causé plus de 2000 blessés.

 Je salue encore une fois la promptitude avec laquelle les autorités congolaises ont exprimé leur solidarité envers la Turquie suite à cet événement.


 

 

                                                                                             Bekir UYSAL  

                                                                                    Ambassadeur de Turquie